Mathadonf de D. Strainchamps

Accueil > Cours magistraux > Bepa > Schéma de Lewis et liaisons covalentes

Schéma de Lewis et liaisons covalentes

mercredi 9 avril 2014, par mathadonf

Nous avons vu la configuration électronique des atomes, avec la répartition dans les différentes couches (on devrait dire orbitale et probabilité de présences... fonction d’onde) électroniques K, L, M, N.

Rappel :

K : 2 électrons maximum

L : 8 électrons maximum

M : 18 électrons maximum (mais on remplit d’abord jusqu’à 8 puis N jusqu’à 8 et après l’on finit de remplir M)

N : 32 électrons maximum

Le schéma de Lewis s’intéresse au nombre d’électrons sur la dernière couche dîtes externe de l’atome.

S’il reste 1 électrons sur la couche externe on met 1 point autour du symbole de l’élément

S’il reste 2 électrons sur la couche externe on met 2 point autour du symbole de l’élément

S’il reste 3 électrons sur la couche externe on met 3 point autour du symbole de l’élément

S’il reste 4 électrons sur la couche externe on met 4 point autour du symbole de l’élément

S’il reste 5 électrons sur la couche externe on met 3 point autour du symbole de l’élément et 1 barre qui représente 1 paire d’électrons

S’il reste 6 électrons sur la couche externe on met 2 point autour du symbole de l’élément et 2 barres qui représente 2 paires d’électrons

S’il reste 7 électrons sur la couche externe on met 1 point autour du symbole de l’élément et 3 barres qui représente 3 paires d’électrons

S’il reste 8 électrons sur la couche externe on met 0 point autour du symbole de l’élément et 4 barres qui représente 4 paire d’électrons

Les points représentent les électrons célibataires qui vont permettre à l’atome de se lier à d’autres atomes

La valence est le nombre d’électrons célibataires de l’atome. C’est aussi le nombre de liaisons covalentes qu’il peut réaliser.

Une liaison covalente c’est la mise en commun de deux électrons entre deux atomes, chaque atome apportant un électron.

Prenons l’exemple de l’azote N dont le numéro atomique Z = 7. Il a donc 2 électrons sur la couche K et 5 sur la couche L. Son schéma de Lewis est donc une barre et trois points. En se liant à trois hydrogènes H (H n’ a qu’un électron célibataire donc ne peut faire qu’une liaison et N peut en faire trois) il forme la molécule d’ammoniaque

NH_{3}

L’atome d’azote une fois lié aux trois H, va avoir l’impression de posséder 8 électrons sur sa couche externe (règle de l’octet) : les 5 qu’il possèdent (1 paire et 3 célibataires) et les 3 mise en commun par les 3 atomes d’H. S’il n’avait pas créer une paire mais 5 électrons célibataires il aurait créé 5 liaisons et donc n’aurait pas vérifié la règle de l’octet.

Exercice :

Chercher les numéros atomiques Z des atomes suivant : oxygène, carbone, souffre, chlore, silicium. Faîtes leurs configurations électroniques, leurs schéma de Lewis et dites combien de liaisons covalentes il peuvent créer.