Mathadonf de D. Strainchamps

Accueil > Cours magistraux > Bac Pro > Révisions de chimie de BEPA rapide

Révisions de chimie de BEPA rapide

mercredi 9 avril 2014, par mathadonf

I. L’atome :

Un atome est constitué d’un noyau (protons+neutrons) et d’électrons qui gravitent autour

Chaque atome a deux nombres caractéristiques :

A : masse atomique = nombre de protons+nombre de neutrons

Z : numéro de charge = nombre d’électrons = nombre de protons (car l’atome est neutre)

II. La configuration électronique des atomes

Les électrons se répartissent par couches (schématiquement)

La couche la plus proche de l’atome s’appelle K (Kern : noyau en allemand)

K : contient au maximum 2 électrons (2x1²)

L : contient au maximum 8 e- (2x2²)

M : contient au maximum 18 e- (2x3²)

N : contient au maximum 32 e- (2x4²)

Règle de remplissage : Comme tout atome selon la règle de l’octet recherche à posséder 8 électrons sur la couche externe la règle de remplissage nous dit que l’on remplit la couche M d’abord jusqu’à 8 puis on poursuit en remplissant la couche N jusqu’à 8, enfin N étant à 8 on finit de remplir la couche M jusqu’à 18. Si l’on a encore des électrons à placer on finit alors de remplir N jusqu’à 32....

Exemples :

III. Les ions

Comme tout atome recherche à posséder 8 électrons sur la couche externe (c’est-à-dire se rapprocher de la configuration électronique des gaz rares, dernière colonne de la classification)
les atomes de la première colonne tel Na et K perdent un électrons et deviennent les ions Na+ et K+
les atomes de la deuxième colonne tel Mg et Ca perdent deux électrons et deviennent Mg2+ et Ca2+
Les atomes de l’avant dernière colonne tel Cl, Br gagnent un électron et deviennent Cl- et Br-

Les chargent + et - s’attirant, les ions positifs (cations) et les ions négatifs (anions) s’associent pour former des sels neutres.

Exemple :

\bf{\text{le sel }CaSO_{4}\text{ est constitu\’e de deux ions }Ca^{2+}\text{ et }SO_{4}^{2-}}

IV. Les molécules et les liaisons covalentes

Certains atomes comme le carbone, l’azote ou l’hydrogène donne peu naissance à des ions. Leurs électrons dits célibataires sur leur couche externe, il les mettent en commun avec un autre atome pour former des liaisons covalentes.

La liaison covalente c’est la mise en commun de deux électrons, chaque atome apportant un électron.

Pour connaître le nombre de liaison que fait l’atome, on fait le schéma de Lewis de ce dernier.

Dans le schéma de Lewis on représente les électrons de la dernière couche, dite couche externe.

Jusqu’à quatre électrons on fait des points pour les représenter

A cinq électrons on fait une paire (un trait ou une barre) et trois points

A six électrons on fait deux paires et deux points

A sept électrons on fait trois paires et un point

A huit, quatre paires

Le nombre de points sur le schéma de Lewis s’appelle la valence : c’est le nombre d’électrons célibataires sur la couche externe de l’atome, et c’est donc le nombre de liaisons covalentes que peut faire l’atome

Exemples :

V. Quantité de matière ou nombre de moles :

des g en mol : n = m/M

n = nombre de moles

M = masses molaire

m = masse en g

des mol en g : m = nM

mêmes formules avec les concentrations

Une solution de concentration C en mol.L-1 et de volume V contient

n = nombre de moles = CV

Mais on peut ne pas retenir ces formules et réaliser des produits en croix corrects

A SUIVRE