Mathadonf de D. Strainchamps

Accueil > Cours magistraux > Btsa > Cours de DAO autodesk 2D

Cours de DAO autodesk 2D

mercredi 9 avril 2014, par mathadonf

Cours Autocad civil 3D Chapître
1 : Le dessin 2D MIL DAO Juin 2012

Cours Autocad civil 3D

Chapître 1 : Le dessin 2D

MIL DAO Juin 2012





Sommaire

1. Intoduction 2

2. Quelques atouts de la DAO 2

3. Méthodologie quand on commence un
projet 2

4. Première utilisation du dessin
2D : placer des points, créer une polyligne 8

5. Les différents objets que l’on
peut créer en 2D 8

6. La manipulation de ces objets 9

7. L’utilisation du SCU 9

8. L’accrochage aux objets 10

9. La commande Zoom 10

10. La création de blocs à l’aide la
commande réseau pour dessiner des végétaux 2D 11

11. Côtes et textes 11

12. Présentation pour impression 13


1. Intoduction



Les logiciels de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) très
utilisé dans les film et animations 3D peuvent aussi servir à créer
des vues 2D ou 3D d’un projet paysager.



Des logiciels comme Autocad de la société Autodesk peuvent être
utilisé pour créer ces vues 2D et 3D. Mais ce n’est pas leur seule
utilisation : ce logiciel peut en effet rassembler toutes les
données d’un projet, données qui peuvent mener jusqu’au chiffrage
du devis.



Civil 3D qui est une déclinaison de Autocad dédiée aux projet
d’aménagements et en particuliers ceux paysagers permet
l’utilisation de MNT (Modèle Numérique de Terrain), nous verrons
une de ses utilisations dans le chapître 3



Ce Chapître 1 va traiter du dessin 2D. Nous pourrions le faire
dans le module autocad de civil 3D. Seulement pour vous familiariser
avec l’environnement de Civil 3D, nous utiliserons directement ce
dernier.



2. Quelques atouts de la DAO



  • Avec un ordinateur par rapport au dessin manuel, il n’est pas
    la peine de se soucier à l’avance de l’échelle du dessin. Il
    suffit de définir les unités et de dessiner à l’échelle 1:1.
    C’est dans les onglets « présentation » du logiciel que
    l’on souciera de l’échelle pour l’impression finale.

  • Ensuite alors que manuellement on crée des calques que l’on
    superpose ensuite sous un logiciel de DAO on peut créer autant de
    calques que l’on veut et mettre dans chaque calques des données
    spécifiques.



3. Méthodologie quand on commence un projet



  • Avant toute chose il faut configurer l’environnement de la
    feuille « objet » où l’on dessine.Il faut tout d’abord
    afficher le menu général de Civil 3D (voir Figure 1)

  • Puis aller dans le menu « Format – Contrôle des
    unités » (voir Figure 2 & 3)

  • Définir les calques du projet (voir Figure 4 & 5)





Fig.
1

Fig.
2

Fig.
3















































Fig.
4

Fig.
5

4. Première utilisation du dessin 2D : placer des points, créer une polyligne



On vérifie toujours que l’outil commande est disponible,
c’est-à-dire que après le mot commande en dessous de l’onglet objet
il n’y a rien d’inscrit. Pour annuler une commande on clique sur
ECHAP ou ESC. On vérifie aussi que l’on est dans le bon calque.

On clique soit sur l’icône insertion
de point soit dans le menu « dessin » et le sous menu « 
point », soit sur l’icône dessin dans début de
l’environnement « Dessin 2D et annotation » (cet
environnement est obtenu en bas à gauche)


Si la commande point reste active on
peut créer un autre point relatif au premier cartésien ou
angulaire.

exemples

@3,1 signifie que le point que l’on est
en train de tracer est à 3m en x et 1m en y du précédent

@3<90
signifie que le point que l’on est en train de tracer est à 3m à
90° (100 grades) dans le sens direct c’est-à-dire inverse des
aiguilles d’une montre du précédent, le 0° étant à l’horizontal.


Pour
créer une polyligne on peut directement taper dans la commande
« polylign » et suivre les instructions.


5. Les différents objets que l’on peut créer en 2D





6. La manipulation de ces objets




7. L’utilisation du SCU


Nous
verrons dans un exercice que le système de repère nommé SCG peut
être déplacé en SCU.

Le SCG
général est aux coordonnées 0,0,0 et est un repère orthonormé
direct, c’est-à-dire que si l’on place un tournevis au dessus du SCU
en vue de 2D et que l’on tourne de l’axe X vers l’axe Y alors on
dévisse ce qui veut dire que l’axe Z et les points de coordonnées z
positive se trouve vers le haut au dessus du plan créé oar les axes
X et Y.


Pour
recréer le SCU il faut taper dans la ligne de commande SCU lire les
options G pour recréer le SCG, N pour nouveau.


8. L’accrochage aux objets


Touche
F3 pour activer ou désactiver l’accrochage aux objets.


SHIFT
ou MAJ clic droit pour ouvrir menu contextuel et pour sélectionner
le type d’accrochage




9. La commande Zoom


Pour
afficher l’ensemble d’un dessin on peut lancer la commande zoom en
tapant z puis enter puis ensuite dans les options de cette commande
« et » pour étendue.


On peut
aussi zoomer avec la molette de la souris et quand on clique sur la
molette on peut déplacer la vue du dessin.



10. La création de blocs à l’aide la commande réseau pour dessiner des végétaux 2D


Avec la
commande réseau res on peut créer des dessins avec pavage ou
symétrie centrale


Avec la
commande bloc wbloc on peut créer un bloc. C’est à dire un ensemble
d’objets réunis dans un même objet. Le bloc peut ensuite être
insérer comme on le veut, où on le veut et être enregistrer pour
d’autre fichier dwg.


Créez
les bloc suivants :



11. Côtes et textes


Voir
Figure 6


Fig.
6


12. Présentation pour impression


Il
existe trois onglets en bas de la fenêtre d’autocad : « objet »
« présentation1 » et « présentation2 »


On
passe donc dans l’espace papier en cliquant sur présentation


Pour
faire coïncider le cadre papier avec ce que l’on a dessiner dans
l’espace objet on clique sur


Affichage
Fenêtre : 1 fenêtre


Ensuite
pour gérer la mise en page :


Fichier
Gestionnaire de mise en page : laisser 1:1 pour l’échelle


Ensuite
double clique dans la présentation


Affichage
zoom echelle


L’échelle
est de 10XP si l’on veut du 1/100e


Le
tableau suivant donne les équivalents d’échelle



Page 13
/ 13